Le palmarès de La Chablisienne

Nos Grands Crus

  • Blanchot

Millésime 2009

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2012)

Millésime 2006

Médaille d’or au Concours Général Agricole (2009)

Médaille d'argent au concours des vins de Mâcon (2009)

Millésime 2005

Médaille d’or au concours des vins de Chablis (2008)

  • Bougros

Millésime 2006

Médaille d’argent au concours des vins de Mâcon (2009)

  • Les Preuses

Millésime 2009

Médaille d’or au concours des vins de Chablis (2012)

Millésime 2008

Médaille d'argent à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille d’argent au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2007

Médaille de bronze au Concours Général Agricole (2010)

Millésime 2006

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2009)

Médaille de bronze au concours des vins de Chablis (2009)

Millésime 2005

Médaille de bronze au concours des vins de Chablis (2008)

Millésime 2004

Commended à l'International Wine Challenge (2009)

  • Vaudésir

Millésime 2007

Médaille de bronze au concours des vins de Chablis (2010)

Millésime 2006

Médaille de bronze au Concours Général Agricole (2009)

  • Le Fief de Grenouilles

Millésime 2007

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2010)

Millésime 2006

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2009)

Millésime 2005

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2008)

Millésime 2004

Une étoile dans le Guide Hachette des vins (2008)

  • Château Grenouilles

Millésime 2009

Médaille d'or au Concours Général Agricole (2012)

Millésime 2007

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille d’or au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2006

Médaille d’argent à l'International Wine Challenge (2009)

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2009)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2009)

Médaille de bronze au concours des vins de Mâcon (2009)

Millésime 2005

Médaille de bronze au concours des vins de Chablis (2008)

Millésime 2004

Commended à l'International Wine Challenge (2009)

 

 

Nos Premiers Crus

  • Beauroy

Millésime 2008

Élu Burgondia d'or (2010)

Millésime 2005

2 étoiles dans le Guide Hachette des vins (2008)

  • Côte de Léchet

Millésime 2009

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille d’argent au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2008

Médaille d’argent à l'IWC International Wine Challenge (2010)

Médaille d’or au concours des vins de Mâcon (2010)

Millésime 2007

Médaille d’argent au Decanter World Wine Awards (2009)

Élu Burgondia d'or (2009)

Médaille de bronze au Concours Général Agricole (2009)

 

  • Fourchaume

Millésime 2009

Commented à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2008

Médaille d'or au concours Chardonnay du monde 2011

Élu Burgondia d'or (2010)

Millésime 2007

Élu Burgondia d'or (2009)

  • La Singulière

Millésime 2009

Commented à l'International Wine Challenge (2011)

Commended au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2008

Médaille de bronze au Chardonnay du Monde (2010)

Millésime 2007

Médaille d'argent au Chardonnay du Monde (2009)

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2009)

  • Montée de Tonnerre

Millésime 2008

Médaille de bronze au Concours Général Agricole (2010)

Millésime 2007

Médaille d'or au Concours Général Agricole (2009)

  • Vaillons

Millésime 2009

Médaille de bronze au Concours Général Agricole 2011

Millésime 2008

Élu Burgondia d'or (2010)

Millésime 2006

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2008)

  • Vaulorent

Millésime 2009

Médaille d'or à l'International Wine Challenge (2011)

Millésime 2008

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2006

Médaille d'argent à l'International Wine Challenge (2009)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2009)

  • Les Fourneaux

Millésime 2007

Médaille de bronze au Concours Général Agricole (2009)

 

  • Montmains

Millésime 2010

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2012)

Millésime 2009

Médaille d'argent à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2011)

 

Nos Chablis

  • La Pierrelée

Millésime 2009

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2011)

Commended au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2008

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2010)

Millésime 2007

Élu Sélection au Sommeliers Wine Awards (2009)

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2009)

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2009)

Millésime 2006

Médaille d’argent au Concours Général Agricole (2008)

  • La Sereine

Millésime 2010

Médaille d’argent au concours Burgundia d'Or (2012)

Millésime 2008

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille d'argent à l'International Wine Challenge (2010)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2010)

Millésime 2007

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2009)

Médaille d'argent à l’International Wine Challenge (2009)

Millésime 2006

Médaille d'or au Chardonnay du Monde (2009)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2008)

Médaille d’argent à l’International Wine Challenge (2008)

Millésime 2005

1 étoile dans le Guide Hachette des vins (2008)

  • Les Vénérables - Vieilles Vignes

Millésime 2009

Médaille d'or au Concours Général Agricole 2011

Millésime 2008

Médaille d'argent à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille de bronze à l’International Wine Challenge (2010)

Médaille d'argent au Decanter World Wine Awards (2010)

Millésime 2007

Commended au Decanter World Wine Awards (2009)

Millésime 2006

Médaille d’or et Trophy à l’International Wine Challenge (2008)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2008)

Médaille d'or au Chardonnay du Monde (2009)

  • Le Finage

Millésime 2009

Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2008

Médaille d'argent à l'International Wine Challenge (2010)

 

 

 

Nos Petits Chablis

  • Pas si Petit

Millésime 2009

Commented à l'International Wine Challenge (2011)

Médaille d'argent au Concours Général Agricole 2011

Médaille d'argent au concours Chardonnay du monde 2011

Médaille de bronze au Decanter World Wine Awards (2011)

Millésime 2008

Médaille de bronze au concours des vins de Mâcon (2010)

 Médaille de bronze à l'International Wine Challenge (2009)

Millésime 2007

Médaille d'argent au concours des vins de Chablis (2009)

Millésime 2006

Médaille de bronze au Concours Général Agricole (2008)

 

  • Vibrant

Millésime 2007

Médaille d'argent au au Concours Général Agricole (2009)

Élu Burgondia d'Or (2009)

Médaille d'argent au concours des vins de Chablis (2009)

Haut

Les appellations de Chablis

«Nos méthodes culturales et de vinifications | Notre terroir»

Les Petits Chablis

petit_chablisBD.jpg

Cette appellation constitue la base de la hiérarchie des vins de Chablis. Implantés sur les plateaux, dans un sol argilo-calcaire du portlandien, les Petits Chablis déclinent toute une palette d'expression allant du vin vif et frais avec des arômes de fruits à découvrir en prime jeunesse jusqu'au Petit Chablis sec et minéral à apprécier 2 à 3 années après la récolte. Dans tous les cas, les vins de Petit Chablis sont une clef précieuse à la disposition des amateurs pour entrer dans l'univers chablisien et se préparer à la découverte des "grands" Chablis.

 

Les Chablis

chablisBD.jpgL'appellation Chablis est la plus importante du vignoble chablisien. Implantés en coteaux de part et d'autre de la riviére le Serein, sur le fameux sol kimméridgien, les Chablis sont les véritables représentants du style chablisien. Le terroir ici apporte fraîcheur, minéralité, finesse et complexité. En fonction des différentes cuvées, on l'appréciera jeune, une à trois années, avec une fraîcheur désaltérante ou entre 3 et 8 ans pour les cuvées issues de vieilles vignes qui se caractérisent par davantage de complexité, de minéralité et de richesse aromatique.

 

Les Premiers Crus

1er_cru.jpgProduits sur 13 terroirs différents, situés sur la rive droite ou sur la rive gauche du Serein, les Chablis Premiers Crus permettent de découvrir et comprendre les grands terroirs kimméridgiens de Chablis. Issus de vignes plantées sur des coteaux à belles expositions sud-ouest et sud-est, ils ont tous leur propre personnalité qui fait de chacun un vin unique. Ainsi certains Premiers Crus sont fins et minéraux comme la Montée de Tonnerre ou la Côte de Léchet, les autres sont plus tendres et fruités comme le Beauroy ou floraux et charnus comme le Fourchaume. Les Chablis Premiers Crus sont à leur plénitude 6 à 8 années après la récolte.

 

Les Grands Crus

grand_cruBD.jpg

Les Grands Crus de Chablis sont connus par les amateurs de vin du monde entier comme les rois de l’appellation. Situés uniquement sur la rive droite du Serein, à Chablis, ils forment un ensemble complet de 106 hectares délimités de coteaux, exposés majoritairement sud-ouest pour l'ensemble des terroirs. Les Chablis Grands Crus sont des vins complets à forte personnalité que le temps ne cesse de magnifier. Cinq à huit années minimum leur sont nécessaires pour commencer à se révéler. Leur capacité de garde est remarquable. La Chablisienne récolte et vinifie les raisins de six des sept Grands Crus avec pour chacun un caractère différent : Bougros : vif et minéral, Les Preuses : long et racé, Vaudésir : charnu et puissant, Les Clos : sec et minéral, Blanchot : souple et aromatique, Grenouilles : élégant et fruité.

 

Château Grenouilles

chateau_grenouillesBD.jpg

Situé en plein coeur des Grands Crus, au pied du coteau de Grenouilles, le domaine de Château Grenouilles est un ensemble exceptionnel et unique à Chablis. Ce domaine de 7,20 ha d'un seul tenant, magnifiquement exposé au sud-ouest face au village, produit le plus rare des Chablis Grands Crus : le Grenouilles. Issus de petites parcelles sélectionnées de vieilles vignes, le Château Grenouilles allie précision au nez, pureté des arômes en bouche, harmonie entre puissance et finesse et grande longueur finale. Doté d'une grande capacité de garde, il est l'expression d'un grand vin de terroir chablisien. Le second vin du Château, "Le fief de Grenouilles" illustre parfaitement le style du terroir des Grenouilles. Issu de parcelles âgées de plus de 35 ans, il exprime parfaitement la générosité, l'harmonie entre le corps et l'élégance et l'expression minérale d'un Chablis Grand Cru.

 

 

Haut

Nos méthodes culturales et de vinification

«Un cépage unique, le Chardonnay | Les appellations»

La volonté de La Chablisienne est d'inscrire les pratiques culturales de ses producteurs dans une viticulture durable.


medium_Vend06-216.3.jpgPriorité est donnée au travail du sol, à la qualité du végétal et à un travail en "vert" au cours des saisons. L'utilisation des produits de traitement est raisonnée afin de respecter au mieux l'environnement, la vigne et les hommes. L'ensemble de ces actions est concrétisé par le choix d'une date de vendange optimale, parcelle par parcelle en fonction de l'analyse des raisins et de la dégustation des baies.

Dans la même lignée, les méthodes de vinification visent à la mise en valeur parfaite des jus de raisins avec la recherche maximale de l'expression et de la richesse des terrois chablisiens. Cette volonté s'appuie sur un travail de vinification relativement simple dans les faits :

• dégustation et analyse systématique de tous les jus avant une sélection sévère,

• absence d'attitude systématique pour faire face à des choix techniques raisonnés et adaptés à chaque vin,

• la dégustation comme instrument premier,

• des choix de vinfication en focntion des terroirs,

• des vinifications et des élevages en cuve inox et en fûts (grande attention dans le choix des bois et des fûts),

• des élevages longs sur lies fines en fonction des crus,

• des mises en bouteilles en une seule fois.

 

Un cépage unique, le Chardonnay

«Une trentaine de crus, la plus large palette minérale | Nos méthodes culturales et de vinification»

L’extraordinaire renommée du vin de Chablis est liée à son cépage unique : le Chardonnay.

medium_Vend06-189.2.jpgC'est en Bourgogne, sa terre d'origine, que sa qualité est devenue au fil des siècles, synonyme des vins les plus flamboyants. Dans la vallée du Serein, sur les coteaux de Chablis, il a trouvé au fil des années, l’accord parfait avec son terroir. Un accord imaginé en grande partie par les moines de Cîteaux, qui fondèrent au XIIe siècle l’abbaye de Pontigny et permettront d'associer les terroirs chablisiens au cépage chardonnay.


Le travail de ces moines est essentiel pour comprendre le vin aujourd’hui. La longue séléction des meilleurs terroirs, vendanges après vendanges, l'isolement et la multiplication des meilleurs pieds, la mise au point d'une viticulture adaptée et l'expérimentation de différentes vinifications sont les apports incommensurables de cette culture monastique du vin de Bourgogne.


C'est ce même état d'esprit que l'on retrouve à La Chablisienne.

Notre terroir de Chablis

«Les appellations | Nos fiches techniques»

Les terroirs de La Chablisienne sont à l'image de ceux du vignoble chablisien.

medium_allee_de_vigne_en_côte_de_Léchet.2.jpgConstitués majoritairement de kimméridgien, alternance de marnes et de calcaires marneux avec des dépôts de petites huîtres, ils dotent les vins de La Chablisienne d'une grande personnalité marquée de leur empreinte minérale particulière. Situé et délimité précisément, chaque terroir produit des vins uniques, de caractére et de capacité d'évolution différents. Les Petit Chablis se présentent parfaitement entre 1 à 3 années, les Chablis en fonction des différentes cuvées nécessitent de 2 à 5 années. Les Chablis Premiers Crus et les Chablis Grands Crus, véritables vins de maturité, demandent entre 5 à 10 années.

 

L'expostion des parcelles a une grande importance dans l'expression des climats, la majorité des terroirs de la Chablisienne décline les expositions sud-est, sud et sud-ouest.

Quelques dates clés

Ier s. av.

Invasion de la Gaule par les troupes de César qui y introduisent des plants de vigne.

1114

Les moines de Cîteaux s’installent sur le site de Pontigny. Introduction supposée du cépage Chardonnay.

1220

Louis VIII prend Chablis sous sa protection.

1893

Le vignoble chablisien est entièrement détruit par le phylloxéra.

1897

Renaissance du vignoble grâce à des porte-greffes américains.

1908

Benjamin Long-Depaquit crée l’Union des Propriétaires-Vignerons de Chablis, qui instaure le Certificat d’origine de Chablis.

1923

1er mai : Création de La Chablisienne. Jugement de Tonnerre : Le Chablis doit être planté uniquement sur sol kimméridgien.

1928

14 août : Création de la SARL "La Cave Chablisienne".

1947

23 mars : Fusion de la Société coopérative avec la Cave coopérative. Naissance de la Cave Coopérative La Chablisienne.

1996

Installation du G.I.E., rue du Serein. La Chablisienne, "coopérative de l’année 1996" (Revue des Vins de France).

1997

Février : Obtention de la Certification Agro-Confiance.


1999

Achat du "Domaine de Château Grenouilles".

Le vignoble

Le vignoble chablisien s’étend sur 20 communes et environ 4.700 ha. Ce terroir résulte d’une délimitation de l’Institut National des Appellations Contrôlées (INAO), qui a défini quatre appellations différentes :

• le Petit Chablis, sur 713 ha, récolté majoritairement sur les plateaux,

• le Chablis, sur 3126 ha, issu des coteaux,

• les Chablis Premier Cru, sur 762 ha, sur les coteaux exposés principalement au sud ouest et au sud est,

• les Chablis Grand Cru, sur 106 ha, récoltés sur la commune de Chablis, rive droite du Serein. Les coteaux sont exposés majoritairement au sud ouest.


Le caractère unique du Chablis est donné par le sous-sol. Son histoire remonte au début de la formation du bassin parisien. Tout commence par le dépôt de sédiments marins dans une petite cuvette à l'ére primaire. Les mers se sont succédées avec leurs apports sédimentaires successifs et la cuvette s'est ainsi élargie en un vaste bassin sédimentaire. La particularité de cet ensemble géologique est la structure dite "en pile d'assiette" résultant de la superpostion des différentes couches géologiques. Les étapes géologiques sont :

• le kimméridgien (de - 146 à -141 millions d'années) avec une alternance de marnes et de calcaires marneux. C'est le terroir des Chablis, des Chablis Premier Cru et des Chablis Grand Cru,

• le portlandien (de -141 à -135 millions d'années). C'est le terroir des Petits Chablis.

Les vins de Chablis reflétent les terroirs qui les ont produit, leur apportant une extraordinaire minéralité, une finesse aromatique remarquable et une incroyable limpidité.

 

A Chablis, le climat est de type continental. Les 4 saisons sont bien marquées : les hivers sont rigoureux, les printemps gélifs, les étés sont  chauds et les automnes offrent des conditions de maturité optimale pour le raisin.

Situation

Située au Nord de la Bourgogne, à une vingtaine de kilomètres d’Auxerre, Chablis est un village d'environ 2 500 habitants, dont la renommée est due à son vin blanc unique au monde.

medium_Chab-8.jpgLe véritable Chablis est produit autour de Chablis ainsi que sur les 19 villages et hameaux qui constituent le vignoble chablisien. A l'image des grands bourgognes blancs, son cépage unique est le Chardonnay. Les vignes sont plantées sur des coteaux dont le sous-sol est constitué d'alternance de marnes et de calcaires marneux, le fameux kimméridgien. Ceux-ci s’étendent de part et d’autre de la rivière le Serein qui sépare le paysage en deux rives.


Pour admirer ces vignes cultivées comme des jardins, il faut monter sur l’une des collines qui entourent le village. Depuis le petit bois de l’aire des Clos, vous avez une vue panoramique du vignoble, avec, au premier plan, sur les coteaux, les parcelles des sept Grands Crus, fleurons des vins de Chablis. De là, de nombreux sentiers permettent de se promener à travers les vignes et de s'imprégner des paysages avant de découvrir les vins.

Les origines de Chablis et du Chablis

La fondation du village de Chablis, et ses premiers vins, datent de l’époque romaine. Le nom de Chablis serait issu des mots celtes signifiant la "corde du gué".

En l’an 510, le roi chrétien Sigismond fonde un petit monastère dédié à Saint Loup, autour duquel le village s’agrandit lentement au cours du Moyen-Âge. Au 9e siècle, des moines bénédictins de l'abbaye Saint-Martin de Tours, fuyant l’invasion viking qui remonte la Loire, s’installent à Chablis. La fondation de l'abbaye cistercienne de Pontigny à quelques lieues de Chablis, au début du 12e siècle, va aussi être un évenement majeur pour l'extension et la renommée du vignoble. Parmi les donations reçues au fil des années par les deux ordres religieux, figurent des vignes, dont ils deviennent d'importants propriétaires.

En quelques décennies, la réputation du vin de Chablis dépasse l’Yonne et l’Auxerrois. Les moines accomplissent un travail minutieux qui permettra d' associer les terroirs chablisiens au cépage Chardonnay. Sur leur impulsion, la commercialisation  des vins s’organise, et le vin est exporté, notamment vers l’Angleterre.  Dans le même temps, le Chablis s’invite à la table des rois de France. De l'époque médiévale à la Renaissance, les arts de la table sont de plus en plus raffinés et les vins de Chablis accompagnent les mets les plus délicats. Les 17e et 18e siècles sont aussi des siècles de prospérité pour le vignoble chablisien avec l'amélioration des moyens de transport et les échanges européens. Le coup d’arrêt brutal donné à l’expansion du Chablis date de la fin du 19e siècle, avec l'épidémie de phylloxéra et de mildiou  qui ravage le vignoble.

Il faut repartir de zéro, remettre en valeur le terroir, replanter le vignoble. Les vignerons s’y emploient grâce au greffage de plants de Chardonnay sur des porte-greffes résistants. Commencent alors les grandes années d’un vin qui acquiert une renommée internationale et écrit les plus belles pages de la Bourgogne viticole. En Angleterre, aux Etats-Unis, en Europe du Nord et en Russie, Chablis devient synonyme de vins blancs secs. La forte demande à l’exportation permet de développer le vignoble, lequel bénéficie de nouvelles techniques de viticulture et de la protection contre les gelées printanières.

La Chablisienne, depuis 1923

80 ANS.jpgL’histoire débute en 1923, quand quelques vignerons, sous l'impulsion de l'Abbé Balitrand, s'associent pour faire face aux difficultés économiques de l'époque et créent une cave coopérative au cœur du vignoble de Chablis, en Bourgogne, avec pour objectif de vendre leurs vins. Jusqu'au milieu des années 1950, les sociétaires livrent leur production à La Chablisienne qui réalise les assemblages et vend essentiellement auprès du commerce de gros.

Puis, désireuse d'aller encore plus loin et de façonner son style, La Chablisienne décidera de rentrer les récoltes sous forme de moûts, une particularité qui va être la marque de la maison et va permettre une totale maîtrise des vinifications. Dans un échange permanent, vignerons et techniciens font le lien entre la qualité des moûts et les parcelles dont les raisins sont originaires, et élaborent ainsi les orientations à donner à la vigne et à l’élevage.

La Chablisienne, toujours animée par un esprit pionnier, n'a cessé de relever des défis dans des domaines aussi divers que la viticulture, la vinification, les ressources humaines ou le commerce...

C'est le travail minutieux de tous qui donne naissance à des vins que le temps ne cesse de magnifier.