Le Chablis

Un cépage unique, le Chardonnay

L’extraordinaire renommée des vins de Chablis est liée à son cépage unique : le Chardonnay. C’est en Bourgogne, sa terre d’origine, que sa qualité est devenue au fil des siècles, synonyme des vins les plus flamboyants. Dans la vallée du Serein, sur les coteaux de Chablis, il a trouvé au fil des années, l’accord parfait avec son terroir. Un accord imaginé en grande partie par les moines de Cîteaux qui fondèrent au XIIe siècle l’abbaye de Pontigny et introduisirent l’ancêtre du cépage Chardonnay. Le travail de ces moines est essentiel pour comprendre le vin aujourd’hui. La longue sélection des meilleurs terroirs, vendanges après vendanges, l’isolement et la multiplication des meilleurs pieds, la mise au point d’une viticulture adaptée et l’expérimentation de différentes vinifications sont les apports incommensurables de cette culture monastique du vin de Bourgogne. C’est ce même état d’esprit que l’on retrouve à La Chablisienne.

Notre terroir

Les terroirs de la Chablisienne sont à l’image de ceux du vignoble chablisien. Constitués majoritairement de Kimméridgien, alternance de marnes et de calcaires marneux avec des dépôts de petites huîtres, ils dotent les vins de La Chablisienne d’une grande personnalité marquée de leur empreinte minérale particulière. Situé et délimité précisément, chaque terroir produit des vins uniques, de caractère et de capacité d’évolution différents. Les Petits Chablis se présentent parfaitement entre une à trois années, les Chablis en fonction des différentes cuvées nécessitent de deux à cinq années. Les Chablis Premiers Crus et les Chablis Grands Crus, véritables vins de maturité, demandent entre cinq à dix années. L’exposition des parcelles a une grande importance dans l’expression des climats.